Ansade.fr » Mon immo » Salpêtre : qu’est-ce que cela veut dire ?
Le

Salpêtre : qu’est-ce que cela veut dire ?

Les taches blanchâtres que l’on trouve très souvent dans nos salles de bain et toutes les pièces humides sont appelées “salpêtre”. Celui-ci n’est d’autre que du nitrate de potassium formé en forme cristalline qui se retrouve sur les vieux murs, et le plâtre d’où l’origine de son appellation qui signifie « sel de pierre ». Très embêtantes au quotidien, ces tâches dérangent ! En frottant et en utilisant des produits dits efficaces’, il arrive que celles-ci disparaissent, mais il suffit de très peu de temps pour qu’elles réapparaissent, car leurs provenances résultent principalement des remontées capillaires et sont nourries par l’humidité et les produits organiques. Elles sont aussi très fréquentes en milieux anaérobiques.

Comment détecter l’installation du salpêtre chez soi ?

De par sa couleur assez visible surtout lorsqu’on possède des murs foncés, le salpêtre est facilement repérable. Dès que l’on remarque des taches blanchâtres ou grisâtres sur les murs, le salpêtre doit être la première pensée qui nous vient en tête. Dans le cas où les murs sont recouverts de papier peint, la détection se fait alors, quand ce dernier commence à se décoller. Quant au plâtre et aux peintures, leur friabilité nous renseigne aussitôt sur ce phénomène, habituellement apparaissant au niveau du sol. Les fissures et moisissures sont elles aussi très souvent révélatrices de salpêtre.

Comment éliminer le salpêtre ?

En plus d’être désagréable à voir, le salpêtre abrite beaucoup de bactéries et même de champignons ! À partir de l’endroit où il se trouve, il existe plusieurs moyens de l’éliminer car oui, le salpêtre s’installe sur beaucoup de matériaux différents comme la brique par exemple. Donnant une image peu flatteuse de la maison où on le trouve, celui-ci donne l’impression que le lieu est laid et que celui-ci est peu hygiénique. Afin d’y remédier de manière efficace, il existe les étapes suivantes à suivre :

  • Le drainage intensif des murs : en possédant un dispositif adéquat, il est possible de drainer les eaux au niveau des murs et des sols.
  • Injection de résines au sein des fissures : en utilisant une seringue, on insert de la résine dans les fissurations pour permettre ainsi de boucher les infiltrations en profondeur.
  • Sachant que le salpêtre est nourri d’humidité, un dessèchement aide lui aussi à éviter qu’il ne s’installe.
  • L’installation d’une membrane empêchant l’infiltration et l’ascension capillaire de l’eau reste efficace quand il s’agit d’éviter toute autre apparition de salpêtre.
  • L’installation d’un système d’aération continu qui inhibe l’apparition de ces tâches.

Il existe d’autres méthodes permettant d’éliminer le salpêtre. Il faut savoir que malgré celles-ci, ce phénomène peut survenir encore et s’installer à nouveau dans les espaces traités.

Mais aussi sur le site :