Ansade.fr » Mes passions » Paddle : comment le choisir ?
Le

Paddle : comment le choisir ?

Le paddle est l’appellation plus courante, et disons même la plus pratique, parce que plus courte du Stand Up Paddle, un sport également contracté dans l’abréviation SUP. En vrai, ce nom n’a rien de compliqué une fois traduit, parce que paddle signifie pagaie, et stand up signifie se tenir debout. Si on combine les deux en sachant que ça se pratique dans un paysage aquatique, l’image du surf, alias la glisse nautique, se dresse dans les esprits de tous.

En effet, le paddle n’est autre que de la glisse nautique se faisant sur une planche guidée par cette pagaie citée plus haut. La particularité de cette planche est sa longueur qui est un peu plus importante que la planche destinée au surf dans sa forme classique;

Quelle planche de paddle choisir pour vous ?

Pour faire du SUP, le matériel principal est bien évidemment la planche du paddle, d’ailleurs, certains l’appellent paddle par extension. Ces planches là existent dans plusieurs modèles qui diffèrent selon l’expérience et l’ancienneté du pratiquant, ainsi que le type du SUP qu’il pratique, et ce, comme suit :

  • SUP destiné aux randonnées : si vous débutez dans ce domaine, si c’est carrément votre première fois, optez pour les SUP aussi large qu’épais. Parce que l’activité qui vous sera destinée sera de la balade uniquement, et vous aurez quand même besoin de stabilité et de sécurité. Mais si vous êtes habitué, mais que vous préférez toujours rester dans le domaine de la randonné, vous devez opter pour un SUP plus léger, pour pouvoir parcourir des distances plus longues tout en le manipulant facilement.

  • SUP destiné à la course : pour les plus anciens, qui ont assez de maîtrise pour se permettre des courses sur paddle, il vous en faudra un qui soit avant tout léger mais aussi assez long et profilé. Et ce pour atteindre les plus grandes vitesses.

  • SUP destiné au surf sur vagues : pour les surfeurs en paddle qui débutent, essayez d’en trouver dans le genre large (pour la stabilité), court et à la limite antérieure courbée. Si vous êtes plus expérimenté et que vous préférez les plus grandes vagues aux petites, votre paddle doit être moins épais et légèrement plus court que le précédent. L’extrémité antérieure doit toujours être courbée, c’est ce qu’on appelle le “ nez courbé “. Pour les plus experts de tous les surfeurs, un autre type de SUP est conseillé, celui-ci doit être fin, plus rigide pour supporter les plus grandes et les plus violentes des vagues et la courbure de son nez doit être encore plus prononcée.

À quel prix vous pouvez achetez un paddle ?

Devant les variétés de modèles qui existent, les prix sont aussi très diversifiés, mais en général, les planches du paddle ne sont pas disponibles pour une somme inférieure à 300 euros ou supérieure à 4400 euros (sauf exceptions bien entendu).