Ansade.fr » Mes passions » Kayak de mer : comment bien le choisir ?
Le

Kayak de mer : comment bien le choisir ?

Se faire plaisir ne se résume plus à quelques voyages, ou en simples sorties banales, les jeunes de nos jours vont vers l’aventure afin de découvrir l’inconnu, et ce qui reste d’inconnu à l’homme du 21e siècle, c’est bien d’explorer les mers. Plusieurs options défilent, mais la plus amusante à pratiquer entre amis reste le kayak en mer.

Comment choisir le kayak qui vous convient ?

Pour choisir un kayak de mer il faut savoir ce qu’on attend de lui, par exemple :

  • si l’on veut qu’il soit facilement manœuvrable, on aura besoin d’un kayak court. Cependant, si l’on veut qu’il garde le cap longtemps, il faudra opter pour le long. Malheureusement, on ne peut pas associer les deux critères, par conséquent, le kayak long est plus adéquat au longues virées sur mer, qui restera stable vu qu’il se dirigera vers un endroit précis, en ligne droite.
  • si l’on veut qu’il soit rapide, il faut avoir un kayak chargé qui est plus immergé, ce qui diminue le frottement avec le vent et ainsi, augmente la vitesse de transport.
  • le choix des kayaks d’occasion, tout comme les nouveaux, n’est pas à négliger. Dans les deux cas, afin de dénicher la bonne affaire, il faut impérativement tester son kayak avant de l’acheter car il dépend de votre gabarit et morphologie.

Quels sont les éléments à prendre en considération avant d’acheter un kayak de mer ?

  • Le prix du kayak peut varier selon les critères et la qualité du matériel utilisé. Il y a en effet, des kayaks en fibre et en bois qui sont particulièrement rigides, et favorisent une bonne transmission de l’énergie du pagayeur, et donc, seront plus rapide. Tandis que les kayaks en polystyrène seront moins rigides, et par conséquent, auront une perte énergie considérable et donc une vitesse moindre. C’est pour cela qu’il reste préférable de se fixer un certain budget à ne pas dépasser .

Veillez à bien vérifier la présence de tous les éléments obligatoires, conformes aux spécificités de division requises :

  • le kayak doit mesurer au minimum 3,5 mètres de long sur au minimum, 0,45 mètre de large.
  • présence de 2 ou 3 cloisons.
  • la présence d’une dérive rétractable.
  • faire attention à la forme de la coque du kayak qui peut être ronde, plate ou en forme de V.

Il est à noter que la randonnée doit se faire en présence d’un kayakiste expérimenté, sur une eau plus ou moins à 2 Beaufort, (unité de mesure du vent en mer) et par 50 mer-belle (unité de mesure des vagues), afin d’éviter tout risque de chavirer.

Mais aussi sur le site :